L'actualité des familles et des associations familiales dans le Bas-Rhin

 
 

Actualités

Vie des familles
05.05.2022

Ce qui change au 1er mai 2022

Augmentation du SMIC 2022

Dès le 1er mai 2022, le SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance), sera revalorisé comme le prévoit le Code du travail lorsque l'indice des prix à la consommation subit une augmentation de plus de 2 %. En mars 2022, ce dernier enregistrait en effet une hausse de 2,65 % par rapport à novembre 2021, moment de sa précédente mesure. Dès ce dimanche, le SMIC va donc augmenter de ce même pourcentage, pour atteindre très exactement 1 645,58 euros brut pour un temps plein, contre 1 603,12 euros brut précédemment. En Net, les salariés payés au SMIC (à temps plein) percevront donc désormais 1 302,64 euros, contre 1 269 euros auparavant. Soit 34 euros nets supplémentaires par mois.
 

Quels changements pour les aides sociales ?

Le mois de mai 2022 est également synonyme d'évolution du côté des aides sociales. Celles-ci vont être revalorisées de 1,8 % par la Caisse nationale des allocations familiales. Une petite hausse qui s'avère deux fois moindre que le taux d'inflation sur un an mesuré en mars dernier : 4,5 %. La hausse sera appliquée :
  • au RSA,
  • à la prime d'activité,
  • aux allocations familiales,
  • à l'allocation de base pour jeunes enfants,
  • au complément de mode de garde,
  • à la PreParE pour les parents actuellement en congé parental,
  • à l'allocation de rentrée scolaire qui sera versée en août.

Autre prestation sociale en légère augmentation : l'Allocation adulte handicapé (AAH). Revalorisée au 1er avril dernier, elle sera versée début mai et son montant sera de 919,86 euros, contre 903,60.
 

Vers une revalorisation du Livret A ?

Le Livret A, épargne préférée des Français, pourrait également être revalorisé. Une revalorisation qui serait alors exceptionnelle, puisqu'en temps normal, la hausse du taux de rémunération de ce livret ne peut avoir lieu qu'à deux reprises au cours d'une année : au 1er février et au 1er août. Mais il se trouve que cette année, l'Insee ayant établi l'inflation à 4,5 % en mars 2022, le gouverneur de la Banque de France est donc en mesure d'acter une hausse anticipée dès le 1er mai ou au 1er novembre.
 

Retour à la liste
Imaginé par NEFTIS - CMS : Flexit©