L'actualité des familles et des associations familiales dans le Bas-Rhin

 
 

La démocratie sanitaire

 
  "Toute personne a droit à un niveau  
  de vie suffisant pour assurer sa santé,
  son bien-être et ceux de sa famille,
  notamment (…) pour les soins
  médicaux ainsi que pour les services
  sociaux nécessaires…
"

  (Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, 10
  décembre 1948)
Longtemps la France a été considérée comme un pays pilote par l'Organisation Mondiale de la Santé par son système de solidarité : « chacun cotise selon ses moyens, chacun reçoit selon ses besoins ». C'est le Conseil national de la Résistance qui a intégré à son programme un plan complet de sécurité sociale, visant à assurer à tous les citoyens des moyens d'existence, dans tous les cas où ils sont incapables de se le procurer par le travail, avec gestion appartenant aux représentants des intéressés et de l'État.

27 octobre 1946 : le Préambule de la Constitution de la Quatrième République dispose que la Nation "garantit à tous, notamment à l'enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs". La sécurité sociale moderne comprend les quatre branches : la branche maladie, la branche accidents du travail, la branche vieillesse et la branche famille.

 

Les représentants dans  les Conseils territoriaux de sante

L'Udaf Bas-Rhin est représentée dans le Conseil territorial de santé de Strasbourg et son territoire de santé.  
 

Des représentants familiaux pour faciliter et défendre l'accès aux soins

« L'enquête réalisée par l'UDAF en 2012 auprès des délégués aux prestations montre que dans leur public 14 % des personnes n'ont pas de droits correctement ouverts et seules 45 % des personnes bénéficient d'une complémentaire santé. Le délégué est un acteur important de l'accompagnement de la personne pour la prise en charge de sa santé. » (Paul Vivier, référent santé UDAF)
 
Les représentants familiaux de l'UDAF sont présents dans les Caisses de la branche maladie (CPAM : Dorothée Hoeffel et Paul Vivier, MSA : Marc Schneider ; CDPSA : Richard Ruhlmann) et les représentants de l'URAF au sein du Régime local (Alsace-Moselle : Françoise Néhasil; Régime local complémentaire agricole  : Aloyse Bardol) et de la CARSAT.
               

Les représentants dans les CDU

Les missions des Commissions des usagers (CDU) sont de veiller au respect des droits des usagers, faciliter leurs démarches et de contribuer à l'amélioration de la qualité de l'accueil et de la prise en charge des patients/résidents et de leurs proches.

La commission est destinataire de toutes les plaintes et réclamations. Une personne référente est en charge du lien entre les plaintes et réclamations formulées et le système de gestion des « événements indésirables » (EI). Les EI sont appréciés et traités sur une échelle de criticité de 1 à 5 (allant d'un mécontentement à un fait pouvant entraîner le décès ou une incapacité irréversible). Ils font l'objet d'une procédure de gestion très précise. La judiciarisation est rare.

Les représentants familiaux de l'UDAF sont présents dans les CDU des principaux centres hospitaliers.
 
Pour en savoir plus: notre vidéo Flash Conso sur les droits des usqgers (URAF et Chambre de Consommation d'Alsace)
 
Imaginé par NEFTIS - CMS : Flexit©