L'actualité des familles et des associations familiales dans le Bas-Rhin

 
 

Actualités

Vie des familles
06.11.2019
La CSF se positionne concernant le revenu universel d’activité

La CSF se positionne concernant le revenu universel d’activité

S'inscrivant dans un objectif de lutte contre la pauvreté et le non-recours aux aides sociales, mais aussi de simplification, le revenu universel d'activité, dont la création est prévue pour 2023, est une prestation unique vouée à fusionner plusieurs minimas sociaux, dont le revenu de solidarité active (RSA), la prime d'activité, l'allocation aux adultes handicapés et les aides au logement…

La CSF :- Encourage le gouvernement dans sa volonté de simplifier les démarches administratives qui peuvent être un frein à l'accès aux droits des familles ;
- soutient l'ambition du gouvernement de lutter contre le non recours ;
- approuve l'âge d'éligibilité au RUA à 18 ans.


Mais.....  La CSF est opposée à la suppression du RUA après le refus de deux offres d'emploi « raisonnables ». En effet, La CSF est persuadée, d'une part, que cette méthode coercitive qui n'a jamais fait ses preuves avec le RSA ne conduirait qu'à la marginalisation d'un public déjà vulnérable et serait à contre-courant de l'objectif de lutte contre la pauvreté. D'autre part, priver un individu de ses moyens de subsistances primaires irait à l'encontre du principe fondamental de la dignité humaine.

Contre l'intégration de n'importe quelle aide au logement dans le RUA :
Rappelons que les APL ne relèvent pas de la lutte contre la pauvreté, mais de la politique sociale. Ce n'est pas un revenu de substitution, c'est une aide affectée à la compensation de charge permettant de baisser le taux d'effort des familles pour l'accès et le maintien dans un logement.

Contre l'intégration de l'AAH et de l'ASPA dans le RUA : En raison des publics visés, La CSF s'oppose également à l'intégration de l'Allocation Adulte Handicapée (AAH) et de l'Allocation de Solidarité aux personnes âgées (ASPA) au RUA.

PAR CONTRE LA CSF PROPOSE LA MISE EN OEUVRE DE DEUX REVENUS :
 
  • Le Revenu d'Autonomie des Jeunes (RAJ) pour les jeunes de 18 à 25 ans : consiste en le conditionnement de l'octroi d'un revenu à un projet d'insertion sociale.
  • Le Revenu Minimum Garanti (RMG) : Pareillement, depuis de nombreuses années La CSF propose de créer un revenu différentiel qui prend en compte la composition du ménage et dont le montant est au-dessus du seuil de pauvreté.

Vous trouverez ci-joint le positionnement intégral de la CSF également publié sur le site de la consultation citoyenne dédiée au RUA :
 

 
Retour à la liste
Imaginé par NEFTIS - CMS : Flexit©