L'actualité des familles et des associations familiales dans le Bas-Rhin

 
 

Habitat - Cadre de vie

Le logement en alsace





Le CESER rend public un rapport d'urgence sociale !

Le CESER Alsace a souhaité mener une réflexion sur le logement en Alsace. En effet, notre région connaît en 2013 de nouvelles donnes: des évolutions sociétales (vieillissement, décohabitations, familles recomposées …) et économiques : l’immobilier constitue l’un des principaux domaines d’activité de l’industrie du bâtiment, secteur clé de l’économie régionale. Les programmes de renouvellement urbain visent à favoriser la mixité sociale, à agir sur l’environnement. Le logement constitue pour les ménages le premier poste de dépenses, devant l’alimentation et les transports. Ce coût pèse plus lourdement encore sur les ménages à faibles ressources.

Si la politique du logement reste une compétence de l’Etat, plusieurs réformes font que les collectivités alsaciennes sont partie prenantes dans la réalisation de documents de planification (par exemple, Plans locaux de l’habitat depuis 1983, Programmes départementaux de l’habitat depuis 2006, etc...) et notamment, depuis 2004, délégataires de la gestion des aides à la pierre.

Des constats qui contraignent

Le CESER Alsace a souhaité s’interroger sur le prix élevé du foncier, la concentration de populations en difficultés sociales dans des communes et dans certains quartiers des agglomérations. Notre région connaît une part du logement social plus faible que dans les autres régions et il est concentré dans les agglomérations, avec des besoins non pourvus hors de celles-ci. Les revenus moyens des locataires sociaux baissent. Les jeunes connaissent des difficultés d’accès au logement. Il y a nécessité d’adapter les logements au vieillissement de la population, au handicap  et de les situer à proximité des services. L’insuffisance des logements pour les plus démunis (hébergement d’urgence, foyers, logements privés, logements pour l’insertion...) et la carence en aires d’accueil pour les gens du voyage, constatés antérieurement par le CESER, non seulement subsistent mais tendent à s’aggraver, en raison des modes de vie qui ont changé (ruptures familiales5, individualisation), du vieillissement, du rallongement des études. Le secteur du BTP est en berne avec des difficultés réelles à remplir les carnets de commandes, sur fond de rigueur budgétaire et de baisse des investissements de la part des maitres d’œuvre publics. Cela fragilise nos entreprises. Dans le même temps, nous prenons conscience de la nécessité de préserver notre environnement pour les génération futures. Les impacts environnementaux du logement sont considérables :les  bâtiments sont  énergivores, les énergies renouvelables encore très peu développées.

Il y a nécessité d’agir

Le 8 juillet 2013, le CESER s’est réuni en session plénière et adopté un rapport établi en concertation avec de nombreux partenaires dont les Unions départementales des associations familiales du Bas-Rhin et du Haut-Rhin.
Imaginé par NEFTIS - CMS : Flexit©