L'actualité des familles et des associations familiales dans le Bas-Rhin

 
 

Actualité des familles

Vous pouvez suivre ici la veille thématique du Centre de ressources action familiale sur les sujets qui concernent les familles dans leur vie quotidienne au fil de l'actualité.
 

LIRE PANORAMA DE L'ACTU - 15 SEPTEMBRE  2017

 
A LA UNE : le Congrès des HLM à Strasbourg

Le « Congrès des HLM »  a lieu cette année du 26 au 28 septembre 2017 à Strasbourg. Le secteur Hlm loge 11 millions de personnes, selon l'Union Sociale de l'Habitat ; il produit plus de 100.000 logements sociaux par an tout en se devant de continuer à entretenir et rénover les logements de ses locataires ; il génère 300.000 emplois, toujours selon l'USH qui regroupe 720 organismes HLM.
Il y a 450 000 attributions de logement social par an et une attribution sur deux bénéficie à des ménages vivant sous le seuil de pauvreté, alors qu'il y a dix ans, le ratio était de un sur cinq.
 
   
Les ordonnances « Travail »
Le gouvernement a fait connaître le 31 août ses arbitrages sur la réforme du code du travail, à la suite de la concertation menée depuis trois mois avec les organisations représentatives des salariés et du patronat. Ceux-ci font, comme annoncé, l'objet d'ordonnances qui pourront être applicables après l'avis consultatif du Conseil d'Etat et après signature par le président de la République. Elles portent notamment sur les points suivants :
  • l'instauration de la rupture conventionnelle au niveau collectif,
  • des indemnités de licenciement légales à ¼ de mois de salaire par année d'ancienneté,
  • des indemnités prud'homales plafonnées à 3 mois de salaire jusqu'à deux ans d'ancienneté, et jusqu'à 20 mois de salaire à partir de 30 ans d'ancienneté,
  • le seuil d'effectifs en deçà duquel un employeur pourra négocier un accord collectif sans syndicat, porté à 20 salariés,
  • le comité social et économique, instance de représentation du personnel, qui regroupera CE, DP et CHSCT,
  • de nouveaux champs de négociation ouverts dans l'entreprise, quelle que soit sa taille de l'entreprise (accords collectifs, primes…)
 

LIRE PANORAMA DE L'ACTU - 15 JUILLET 2017

 
Les femmes, la précarité et la santé
Les femmes représentent 64% des personnes qui reportent des soins ou y renoncent, soit près de 9,5 millions de femmes. Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à connaître une situation de précarité. Elles constituent en effet 53% des personnes pauvres, 57% des bénéficiaires du RSA, 62% des emplois non qualifiés, 70% des travailleurs pauvres, 82% des emplois à temps partiel. Le Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes (HCE) formule 21 recommandations à destination des pouvoirs publics. Le rapport : La santé et l'accès aux soins : une urgence pour les femmes en situation de précarité, ici en téléchargement.
 
 

LIRE PANORAMA DE L'ACTU - 30 juin 2017

 
HOMMAGE
Quand Simone Veil "s'excusait" de s'adresser à une Assemblée d'hommes.
"Je voudrais tout d'abord vous faire partager une conviction de femme-je m'excuse de le faire devant cette Assemblée presque exclusivement composée d'hommes". Son célèbre discours sur la légalisation de l'IVG, Simone Veil l'a prononcé en novembre 1974 devant une Assemblée Nationale composée de 481 hommes et 9 femmes. Une absence de parité politique flagrante, contre laquelle l'ancienne ministre n'a eu de cesse de lutter… 2017 a vu un nombre record de femmes entrer à l'Assemblée: 224 élues sur les 577 que compte l'hémicycle, soit 38,8% des députés. Un progrès notable par rapport aux années 70, que l'on doit aussi à Simone Veil l'engagée. (source)
 
 

 

LIRE PANORAMA DE L'ACTU - 18 juin 2017

A la une
L'Union nationale des associations familiales en Assemblée générale à Blois
L'UNAF tient son Assemblée générale à Blois les 24 et 25 juin 2017. Cette rencontre annuelle réunit des militants familiaux engagés dans des associations incarnant les sensibilités les plus diverses. Tous seront rassemblés pour défendre une politique globale permettant de redonner confiance aux familles alors que les indicateurs d'alerte sont bien présents : une perte du pouvoir d'achat continue depuis plusieurs années, une baisse de la natalité… une abstention massive aux élections législatives.
Cette AG est organisée en effet quelques jours après des élections qui ont vu le paysage politique français profondément transformé : une nouvelle majorité présidentielle et parlementaire (avec La République En Marche, un mouvement pas encore officiellement constitué en parti politique, puisque le congrès fondateur est annoncé pour juillet). La longue séquence électorale va se conclure le 24 septembre avec les élections sénatoriales – à suffrage indirect - dans la moitié des départements français (dont le numéro est compris entre 37 et 66 + Ile de France et Outre-Mer).
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, que l'UNAF a rencontrée le 6 juin, a annoncé sa présence à l'Assemblée Générale de Blois.
 

LIRE PANORAMA DE L'ACTU - 31 mai 2017

   
 
A la une

Quelle sécurité pour nos enfants et pour tous ?


Après l'attentat de Manchester à la sortie d'un concert de musique fréquenté par un public très jeune, les parents craignent pour la sécurité de leurs enfants. On le voit une fois de plus, c'est la jeunesse, ce sont nos modes de vie, c'est notre culture qui sont attaqués par le terrorisme. Pour y faire face, après avoir exprimé sa solidarité et celle du peuple français avec le peuple britannique, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a indiqué qu'il avait adressé une circulaire aux préfets pour qu'ils puissent "assurer avec les organisateurs de spectacles, d'événements sportifs ou culturels, la sécurité de celles et ceux qui viendront à ces manifestations." Il a précisé que les forces de sécurité étaient mobilisées sur tout le territoire pour veiller à la sécurité de tous.
 

LIRE PANORAMA DE L'ACTU - 17 mai 2017

  
 
A la une

La santé des Français


Si les Français sont «globalement » en bonne santé avec une espérance de vie en hausse chez les hommes (78,9 ans) et les femmes (85 ans), le nombre de décès prématurés (avant 65 ans) reste élevé et deux fois plus important chez les hommes, et 30% de ces morts pourraient être évitées par une réduction des comportements individuels à risque. Les maladies chroniques concernent de plus en plus de personnes, du fait du vieillissement de la population. L'obésité concerne 1 adulte sur 6. La mortalité par suicide est 3 fois plus élevée chez les hommes, mais les tentatives sont plus fréquentes chez les femmes, notamment chez les adolescentes de 15-19 ans. Ce sont quelques chiffres parmi de nombreux autres, rendus publics le 11 mai 2017, dans un rapport intitulé «L'état de santé de la population en France» avec la participation de la Fédération nationale des observatoires régionaux de santé (FNORS). Une étude réunissant plus de 200 indicateurs
 

LIRE PANORAMA DE L'ACTU - 2 mai 2017

 
 
 

ELECTION PRESIDENTIELLE

Les débats électoraux dans les familles

Ce qui fonde une famille, plus que les liens du sang ou les liens légaux, c'est « l'idée qu'on partage tous plus ou moins les mêmes croyances, explique Robert Neuburger, thérapeute du couple et de la famille. Tous les cinq ans, au moment de l'élection présidentielle, les joutes politiques entrent jusque dans le cercle familial. 40 % des Français évitent de parler politique avec leur conjoint, 61 % avec leurs parents. 27 % ne votent pas comme leur compagnon. C'est le résultat d'un sondage publié par Psychologies.

Les convictions politiques d'un individu font partie de son identité et s'expriment naturellement dans le cercle intime. Mais le lien familial n'empêche pas les divergences idéologiques. Le Figaro a recueilli des témoignages dans les familles françaises.

 

LIRE PANORAMA DE L'ACTU - 15 avril 2017




 

LIRE PANORAMA DE L'ACTU - 30 MARS 2017

 




 

 

A LA UNE

Quelle politique familiale dans notre pays ?

Depuis 20 ans au moins, l'UNAF explique que l'objectif final, explicite et mesurable, d'une politique familiale, est de "permettre à chaque famille d'élever décemment le nombre d'enfants qu'elle souhaite". A la suite de son audition du 1er mars 2017, la Cour des Comptes a demandé à l'UNAF de lui préciser par écrit ses propositions pour réaliser cet objectif de "rapprocher fécondité réelle et fécondité souhaitée", ce que l'UNAF a fait par un document, précis et circonstancié, adressé à la Cour le 16 mars 2017. La qualité de cette réflexion et la pertinence de l'argumentaire prouvent la force d'interpellation de l'UNAF et des associations familiales au moment même où le modèle social français est fréquemment réinterrogé dans le contexte de l'élection présidentielle.

 

LIRE PANORAMA DE L'ACTU - 15 MARS 2017

 




 
Page 4 du panoma
Le lien social et l'ère du Numérique


Le CESER Grand Est a ouvert, du 1er mars au 24 mars 2017, un forum en ligne sur la thématique du lien social à l'ère numérique. Deux espaces de réflexions: Comment vivre ensemble dans une société connectée ? Entre espace numérique et lieu physique, comment s'organisent les nouveaux lieux de rencontre ? 
Un temps de restitution et d'analyse des réflexions aura lieu lors d'un atelier-débat à Strasbourg le 28 mars, Plus d'informations sur le site du CESER Grand Est.
 
 

LIRE PANORAMA DE L'ACTU - 1ER MARS 2017



 
L'accès au droit en recul dans notre pays

Le Défenseur des droits, entré en fonctions en juin 2011, vient de rendre public son 5èmerapport annuel. Celui-ci présente notamment les résultats détaillés de la grande enquête, réalisée au printemps dernier, qui démontre amplement que le non-recours au droit est bien un phénomène majeur dans notre société. Il s'explique par « un certain retrait du service public et particulièrement une réduction des fonctions d'accueil, d'orientation et d'assistance, au profit de procédures numérisées.»  C'est ainsi que le Défenseur des droits se trouve chargé de rendre effectifs les droits des publics les plus vulnérables, en particulier les plus pauvres, âgés ou handicapés, qui subissent encore davantage ce recul du service public.

 

 

LIRE PANORAMA DE L'ACTU - 15 FEVRIER 2017

 
  Pour une société bienveillante, fraternelle et solidaire

Notre pays doit fournir aux familles des conditions de vie décente. Chacun doit pouvoir vivre dignement. A l'approche de l'élection présidentielle, le Collectif ALERTE demande un plan interministériel de lutte contre la pauvreté traduit dans une loi de programmation financière sur 5 ans. La pauvreté ne diminue pas dans notre pays. 14 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Le nombre de sans-abri s'accroît. 5 millions de Français souffrent de l'isolement. De nombreuses zones urbaines sont à la dérive. La politique du logement est défaillante. Si le plan de lutte contre l'exclusion mis en place en 2013 a sans doute permis une stabilisation du taux de pauvreté, une amélioration des minima sociaux, ou des avancées significatives dans le domaine de la santé, il n'a pas profondément modifié la situation des personnes en précarité, particulièrement des jeunes et des familles monoparentales. ALERTE ne peut se contenter de ces progrès. Les mesures sont trop dispersées et il manque une approche globale. Pour François Soulage, Président du Collectif ALERTE, « le moment est venu de changer d'échelle dans la lutte contre la pauvreté; il est nécessaire de s'attaquer aux causes de la pauvreté et pas seulement à ses conséquences sur la vie des personnes ».
 
 

LIRE PANORAMA DE L'ACTU - 31 JANVIER 2017

 



 

Découvrez dans cette veille thématique le le 22ème rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre. La France est fracturée par la crise du logement. 4 millions de personnes sont sans abri, mal logées ou sans logement personnel. Outre ces situations les plus graves, 12,1 millions de personnes sont touchées à des degrés divers par la crise du logement. La Fondation interroge les candidats à l'élection présidentielle (François Fillon, Benoît Hamon, Yannick Jadot, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon).

 


LIRE PANORAMA DE L'ACTU - 15 JANVIER 2017

 
A la une : Investir sur la solidarité 

Pour l'UNAF, « la famille est au coeur du questionnement sur la solidarité. Elle en est tout d'abord la source, car la famille est le premier lieu dans lequel elle se construit. Mais si la solidarité s'apprend dans la famille, c'est pour ensuite pouvoir s'épanouir dans la société. De fait, la famille est aussi une actrice essentielle de la solidarité, par ses engagements associatifs, par son activité économique, par son effort de redistribution, mais surtout par l'accompagnement de ses enfants et de ses proches dans le besoin. »

 


 

PANORAMA DE L'ACTU - 30 DECEMBRE 2016

 
Nos meilleurs voeux pour cette nouvelle année !

Les familles sont les premières de toutes les solidarités. C'est le message du Mouvement Familial (des UDAF, des URAF, de l'UNAF) pour cette nouvelle année. Dans un moment où les inquiétudes sont fortes pour tous, face à tous les risques (économiques, sociaux, sécuritaires), nous devons manifester ensemble notre volonté de vaincre l'isolement des personnes fragiles, précaires, âgées. Les générations ont besoin les unes des autres, que ce soit au coeur des familles ou plus généralement dans la société tout entière, dans l'entreprise, dans les responsabilités publiques et associatives. Le Président, le Conseil d'administration, la direction et le personnel de l'UDAF vous souhaitent une très bonne année 2017.

 


 

PANORAMA DE L'ACTU - 15 DECEMBRE 2016

Médaille de la famille
Une famille à l'honneur

Le 10 décembre 2016 a été un grand jour pour la famille Bollenbach habitant Strasbourg. Geneviève, 54 ans, maman de huit enfants et mamie de six petits-enfants, a reçu à l'Élysée la médaille de la famille, remise par le Président de la République. Le président de l'Udaf Bas-Rhin accompagnait la famille pour ce voyage à Paris qui fut grand moment pour tous. Article de France Bleu Alsace.
La médaille de la famille récompense les personnes qui ont élevé dignement de nombreux enfants. L'attribution de la médaille est honorifique. Qui est concerné ? Comment l'obtenir ? Quels en sont les effets ? Tout savoir avec le site Service-public.fr.
   
   

 

Imaginé par NEFTIS - CMS : Flexit©